Back
Image Alt

Quel budget pour des courses pour 2 personnes ?

Avec l’inflation constante, les prix ne cessent de grimper et notamment les prix des produits alimentaires. Beaucoup de couples et de personnes vivants à deux se retrouvent victimes d’un déficit en courses à mi- mois, cause d’une mauvaise répartition de leur revenu. Le budget courses devient de plus en plus urgent. Elle permet à ces duos de planifier les dépenses en courses et de le respecter pour éviter les mauvaises surprises. Quel budget donc pour des courses pour 2 personnes ?

Le calcul du budget courses

La détermination du budget destiné pour les courses de deux personnes nécessite d’abord de maîtriser les différentes dépenses qui interviennent dans le revenu. C’est en fonction de cela que sera alloué le budget approprié.

A lire aussi : Melissa Womer : biographie de l'actrice (ex femme de Jim Carrey)

La règle de gestion budgétaire 50/30/20

La règle de gestion budgétaire 50/30/20 facilite la détermination du budget pour les courses. En effet, elle est une méthode de répartition des dépenses en fonction du revenu du foyer. Ordinairement, les personnes se retrouvant dans le rouge attendent chaque fin du mois pour combler les dépenses effectuées au cours du mois passé. Avec la règle de gestion budgétaire, c’est l’inverse : les dépenses sont définies en fonction du revenu. C’est ce qui entraîne le schéma suivant : – 50% pour les dépenses fixes (loyer, prélèvements, assurances, impôts…) ; ces charges ne doivent pas dépasser les 50% du revenu. – 30% pour les charges variables (loisirs, courses, restaurant, shopping…). – 20% pour l’épargne : elles doivent employer ce pourcentage à cette fin. À titre d’exemple, soit un couple qui gagne 4000 euros/mois. Les dépenses fixes seront de 2000 euros/mois ; les dépenses variables de 1200 euros/mois et l’épargne mensuelle de 800 euros/mois. Cette règle permet déjà donc de comprendre que le budget courses doit être compris dans les 30% du capital destiné aux dépenses variables.

Détermination du budget courses à travers la répartition des dépenses variables

Le budget courses faisant partie des dépenses variables, la répartition de ces dernières permettra de connaître le pourcentage exact du revenu approprié pour les courses. Ainsi, de cette classification, il ressort que les loisirs doivent occuper 15% des dépenses variables et les restaurants 10%. Quant au shopping, il détient tout comme le budget restaurant 10% des charges variables. L’essence et les diverses dépenses occupent respectivement 20% et 5% de ce rangement. Enfin, le pourcentage alloué pour les courses représente 40%. De cette répartition, il est à noter que les courses doivent respectueusement occuper 40% des dépenses variables. En reprenant l’exemple du couple dont le revenu est de 4000 euros/mois, d’où des dépenses variables de 1200 euros, le budget courses pour ces deux personnes s’élève alors à 480 euros (40%).

Lire également : Quel est le salaire net d'une atsem ?

Respecter le budget courses défini

Une fois le budget pour les courses des deux personnes défini, il va falloir le suivre à la lettre. Pour ce faire, les deux personnes concernées doivent le noter et l’analyser. En effet, elles doivent posséder un cahier où noter tous les achats effectués pour savoir à la fin du mois si le budget a été respecté. Au bout de quelques mois, les concernées auront désormais la clairvoyance de là où va leur agent. Si ces personnes remarquent des dépenses inutiles souvent effectuées dans les notes, elles peuvent se décider à réduire leur budget courses.

Utilisation du système des enveloppes budgétaires

Le budget destiné pour les courses est défini, mais difficile de le tenir avec une carte bancaire ! Tout simplement parce qu’avec une carte bancaire, des décalages entre le paiement et le prélèvement effectif sont observés. Cela devient tout autant difficile aussi avec la carte bleu vu qu’il faudra plusieurs jours avant que le payement ne passe sur le compte. Le résultat est que ces personnes pensent qu’elles ont plus d’argent sur leur compte que ce qu’elles n’en ont réellement. Cela peut les pousser à effectuer des achats qu’elles n’auraient peut-être pas faits si elles avaient su le jour au jour où elles en étaient. Les deux responsables du budget n’auraient pas rencontré ce problème s’ils effectuaient leur course avec de l’espèce, puisque l’argent diminue en temps réel. L’argent est palpable, plus il est touché et plus, il baisse. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de retirer chaque mois les dépenses variables en espèce sur le principe des enveloppes budgétaires.