Back
Image Alt

Quels sont les effets secondaires de l’arrêt de la cigarette ?

En plus de diminuer l’espérance de vie du fumeur, la consommation du tabac et donc de la nicotine vous prédispose aux maladies cardiovasculaires. Il n’y a pas de doute quant au fait qu’arrêter de fumer vous fera profiter d’une meilleure santé. Même si le sevrage peut présenter quelques effets secondaires que vous découvrirez ici, ils sont éphémères.

La toux

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, la toux est l’un des effets secondaires que vous pourrez noter pendant votre sevrage. Bien que certains fumeurs n’en souffrent pas systématiquement, d’autres peuvent y être sujets pendant les 3 ou 4 premières semaines qui suivent l’arrêt. Dans les poumons, de petits cils se chargent de nettoyer les parois. Entre temps, l’accumulation de la fumée va ralentir leur action jusqu’à ce que vous arrêtiez. Une fois à l’arrêt, ces cils reprennent du service. Ils sont donc plus sensibles qu’avant, ce qui peut se manifester par des toux violentes qui dureront 2 à 3 semaines.

A voir aussi : Pourquoi interdire l'utilisation du CBD ?

La constipation

En dehors de la toux, vous pourriez souffrir de constipation juste après l’arrêt de la cigarette. En effet, la nicotine est connue pour stimuler le transit intestinal. Lorsque vous arrêtez la cigarette, votre intestin prendra alors un bout de temps pour fonctionner à nouveau naturellement. Cet état de choses peut induire une constipation sur quelques jours. Néanmoins, certains anciens fumeurs sont amenés à changer leur régime dans le but de combler leur manque en nicotine. Ce changement peut également les constiper. Dans l’un ou l’autre des cas, hydratez-vous convenablement et privilégiez la consommation de fruits. Faites également un sport de votre choix.

Les coups de fatigue

Après un arrêt de cigarette, il est normal d’avoir des coups de fatigue. En effet, un fumeur habitue son organisme à de la nicotine qui a un effet stimulant. Pendant longtemps, l’organisme a dû fonctionner de façon optimale après un « shoot » à la nicotine, stimulation qu’il ne reçoit plus désormais. Cet état de faiblesse ne durera que quelques semaines. Ici, reposez-vous régulièrement pour faire le plein d’énergie.

Lire également : Comment différencier les CBD ?

Le goût pour le sucre

Le sucre est également un produit qui peut induire une dépendance. En effet, votre organisme cherchera par tous les moyens à compenser le manque de nicotine. Puisque le métabolisme du sucre revient à la normale après un arrêt, vous en serez friand au point de ne pas être en mesure de vous en séparer. Il vous suffira de consommer des produits à base de céréales complètes, des fruits ou des desserts à faible indice glycémique.

Comportement impulsif

Puisque vous êtes désormais privé de votre drogue (nicotine), cela peut favoriser des réactions et des comportements impulsifs. Heureusement, cela ne durera que quelques semaines avant de s’estomper. Vous devez simplement tenir bon et ne pas céder à l’envie obsessionnelle de retourner à la cigarette. Vous pouvez vous détourner de cette envie en occupant votre esprit à faire autre chose.