Back
Image Alt
person wearing black coat close-up photography

La description de vos compétences sur votre CV : les erreurs à éviter

Le CV ou Curriculum vitae représente un document dans lequel toute personne qui candidate un poste met en lumière toutes ses compétences et ses parcours. Il permet de se valoriser pour montrer au recruteur que son profil correspond bien à celui qui est recherché pour le poste. Cependant, la rédaction de ce document est parfois très difficile pour certains candidats. Nous traitons dans cet article, des erreurs à éviter absolument sur son CV.

Objectif professionnel mal défini

Certains candidats, pour rédiger leur CV n’ont en tête que de montrer leur adéquation avec le poste ou l’offre d’emploi. Certes, c’est l’objectif du CV, mais il est indispensable de bien définir l’objectif professionnel dans son CV pour capter l’attention du recruteur. En effet, en rédigeant votre CV, vous devez être en mesure de répondre à deux questions fondamentales. Notamment, vous devez est très précis sur ce que vous savez faire et ce que vous voulez faire. Cela permettra à l’employeur de vite accéder aux informations pertinentes qui prouvent que vous êtes un candidat adéquat et opérationnel.

A découvrir également : Comprendre les typhons au Japon : causes, impacts et prévention

Un curriculum vitae incomplet ou non à jour

Un curriculum vitae incomplet est souvent constaté dans les dossiers de candidature. Cela représente une erreur grave que font les candidats. Ainsi, certains candidats ne prennent pas soin de mentionner leur âge, la date de leur formation ou encore le lieu de leur dernier emploi. Ces erreurs sont à éviter absolument. Pour d’autres personnes, ils se contentent du même CV pour chaque candidature sans actualiser le document. Cela dévalorise complètement votre document. Vous devez savoir qu’un CV doit être mis à jour à chaque fois que vous changez de profession. Ce n’est donc pas la peine d’ajouter juste quelques lignes à l’ancien document pour déposer. Ce qui compte le plus, c’est ce que vous avez fait récemment.

Manque d’arguments et la mise en avant des réussites impersonnelles

Les candidats fonts généralement ces erreurs sans imaginer leur portée. Ils manquent d’arguments dans leur CV et le pire, c’est de décrire des succès sans avoir parlé des moyens par lesquels ils sont parvenus à ces résultats. Les employeurs veulent bien savoir comment vous êtes parvenus aux résultats et les différents moyens que vous avez employés. Pour d’autres candidats, ils décrivent les succès de l’entreprise avec laquelle ils ont travaillé. C’est une erreur qu’il faut éviter désormais. Ce que recherche le recruteur est plutôt votre apport personnel dans le succès de l’entreprise. Le manque d’arguments conduit parfois certains candidats à mettre des informations qui ne concernent pas le poste convoité. Cela constitue une mauvaise idée, parce que cette technique donne de la longueur à votre CV. Ce qui peut irriter le recruteur voir le rendre ennuyeux. Il est conseillé de ne pas dépasser deux pages pour la rédaction de votre curriculum vitae afin de rester les normes. Ce qui nécessite de faire une synthèse des informations nécessaires pour convoiter le poste.

A lire en complément : Où imprimer un cadre ?

Les fautes d’orthographe et de grammaire

Ce qui peut rendre un CV irrecevable ce sont bien les fautes de francais à ne point en finir. Ces fautes énervent, le plus, les employeurs. Vous devez absolument bannir ces erreurs de votre curriculum vitae. D’autre part, lasser des fautes sur son CV prouve que le candidat manque de professionnalisme. Même si votre CV est impeccable et contient de bonnes informations, les fautes ne donnent pas envie de le lire.

La surestimation de ses compétences et la sous-estimation de ses expériences

La surestimation de ses compétences et la sous-estimation de ses expériences sont deux erreurs fréquemment commises sur les CV. Pensez à bien savoir jouer avec l’équilibre entre ces deux éléments pour fournir une description précise de soi-même.

Il est courant que certains candidats à un poste exagèrent leur niveau d’expertise dans un domaine particulier, en utilisant des termes techniques complexes sans réellement comprendre leur signification. Cela peut mener à une situation embarrassante lors d’un entretien où le recruteur pourrait poser des questions plus pointues sur ce sujet spécifique.

D’un autre côté, certains peuvent minimiser leurs expériences professionnelles antérieures car ils ne les considèrent pas pertinentes pour le poste actuel visé. Pourtant, même si ces dernières n’ont pas directement trait au nouveau rôle souhaité, elles peuvent toutefois présenter des qualités ou compétences transversales qui intéresseraient grandement l’employeur potentiel.

Pensez à bien convaincre le recruteur que vous êtes la meilleure personne pour occuper ce poste et qu’il serait chanceux de travailler avec vous !

L’utilisation de termes vagues et génériques pour décrire ses compétences techniques et comportementales

Lors de la rédaction des compétences sur un CV, il ne faut pas utiliser des termes vagues et génériques. Les employeurs veulent savoir exactement ce que vous pouvez apporter à leur entreprise en termes de compétences techniques et comportementales.

Au lieu d’utiliser des expressions telles que « bonnes compétences organisationnelles » ou « excellent communicateur », essayez plutôt d’être plus précis dans votre description. Par exemple, si vous êtes doué pour la résolution de problèmes complexes, expliquez comment vous avez résolu certains problèmes spécifiques par le passé.

Il faut personnaliser chaque CV soumis en fonction du poste visé. Vos expériences passées peuvent être adaptées aux exigences spécifiques du poste pour que les recruteurs puissent voir clairement comment vos compétences correspondent au rôle proposé.

Le but ultime ici est de ne pas seulement montrer qui vous êtes, mais aussi pourquoi vous êtes le candidat idéal pour l’entreprise concernée. Soyez explicite et pédagogue pendant la phase rédactionnelle !