Back
Image Alt

Comment reconnaître une huile essentielle de qualité ?

À ce jour, les huiles essentielles se retrouvent partout. Cela est dû à leur utilisation qui est de plus en plus accrue. Lors, devant autant de proposition, il n’est pas facile d’opérer un choix judicieux. Comment donc reconnaître une huile essentielle de qualité ? Ces quelques critères de qualité sont absolument à prendre en compte.

Le nom de la plante, la qualité et la partie utilise pour la production de l’huile

Avant d’acheter votre huile essentielle, vous devez connaître le nom commun et le nom latin de la plante utilisée. C’est un procédé qui vous permet d’identifier dans un premier temps sa provenance. Vous devez aussi avoir une idée sur la partie de la plante qui a servi à produire l’huile. En général, on se sert des graines, des rameaux fleuris, des fleurs, et bien d’autres. La qualité de la plante n’est pas non plus à négliger lorsque vous voulez acheter une huile essentielle de qualité. Elle peut en effet être de culture, être bio ou être sauvage.

A lire également : Catherine Hiegel : biographie de l'actrice française

Une huile essentielle 100% naturelle

Les huiles essentielles sont des extraits de plantes et doivent donc avoir une composition totalement naturelle. Ce n’est cependant pas ce qui est remarqué à chaque fois. Bien sûr, il ne s’agit pas du fait que l’huile doit être : forcément issue d’une production certifiée biologique. Une huile essentielle 100% naturelle signifie simplement qu’elle n’est pas diluée ou modifiée. Aussi, elle ne doit posséder qu’au maximum 30% de molécules de synthèse pour être appelée huile naturelle. Vous devez donc prendre cela en compte lors de vos achats.

Une huile 100% pure

Une huile essentielle de qualité doit aussi être 100% pur. Cela veut tout simplement signifier qu’elle ne comporte pas d’autres composants ou n’est pas : associée à une autre huile essentielle. C’est un critère à ne pas négliger en ce sens que certaines petites entreprises de fabrication font des falsifications dans le but d’accroître leurs revenus. La mention 100% pure et naturelle doit nécessairement figurer sur le packaging pour vous permettre de vous décider. La mention complète ou entière doit y être : également mentionné. Cette dernière veut dire que la plante a subi une distillation complète, et ce, pendant un temps plus long. C’est un processus qui lui permet de récupérer toutes ses molécules aromatiques.

A lire aussi : Premier contact, test et avis du nouveau Samsung Galaxy S10

Une huile 100% intégrale

Une huile essentielle de qualité est également cette huile 100/% intégrale qui n’est pas rectifiée. Cela veut dire qu’elle n’a pas eu une distillation fractionnée. Cette option permet en effet d’éradiquer certains composants de l’huile ou encore de changer la teneur de celle-ci. Une huile essentielle de qualité ne doit pas non plus être : privée d’hydrocarbures monoterpeniques. Par ailleurs, elle ne doit pas non plus subir de décoloration quelque qu’elle soit.

Une huile avec un contrôle HECT

Le contrôle HECT fait partie des plus grandes garanties pour obtenir une huile essentielle pure, naturelle et donc de qualité. Ce contrôle met l’accent sur l’espèce botanique dont est : tirée l’huile essentielle. Ses variétés ou ses sous-espèces sont : connues et témoignent de la qualité de l’huile. Cela prend aussi en compte l’origine géographique de la plante. Ce qui permet d’avoir une idée du biotope et du génotype de cette dernière. Le stade de développement est aussi un composant du contrôle HECT. Celui-ci permet de déterminer la composition biochimique de l’huile essentielle. Ces différents composants du contrôle permettent d’établir le chémotype de l’huile essentielle puis s’en suit une analyse GC/MS.

La date de péremption

La date de péremption est un critère qu’il faut regarder sur tout ce qui doit être consommé. Les huiles essentielles ont généralement un temps de conservation plus ou moins élevé. Ainsi, elles peuvent atteindre les 5 ans sans se détériorer. Cependant, celles issues des agrumes se conservent moins longtemps. Le maximum de temps de conservation s’évalue à 3 ans au maximum. Pour en savoir plus sur le temps de conservation des huiles essentielles, vous pouvez recourir à un professionnel. En somme, de nombreux critères permettent de distinguer une huile essentielle de qualité. Elle doit par exemple être 100/% naturelle, pure et intégrale pour ne citer que ceux-là. Vous devez donc y prêter une attention particulière lors de votre prochain achat.

Les tests de qualité et les labels à vérifier pour une huile essentielle de qualité

Au-delà des critères que nous avons déjà abordés, il existe plusieurs tests et labels qui permettent de garantir la qualité d’une huile essentielle.

Le label bio est un bon indicateur. En effet, pour obtenir ce label, une huile essentielle doit être issue de l’agriculture biologique et respecter des normes strictes en termes d’utilisation de pesticides ou d’engrais chimiques.

La chromatographie est un test très important pour identifier les molécules présentes dans une huile essentielle. Elle permet non seulement de vérifier la composition exacte, mais aussi de déterminer si l’huile a été coupée avec des produits moins chers ou synthétiques.

La spectrométrie, quant à elle, permet aussi une analyse plus poussée des composants chimiques contenus dans l’huile essentielle.

Il existe aussi certains laboratoires indépendants reconnus qui proposent des analyses complètes pour garantir la qualité des huiles essentielles.

Pensez à bien rester vigilant aux mentions ‘100% pure’ ou ‘naturelle’. Ces mentions peuvent s’avérer trompeuses si elles ne sont pas accompagnées du nom latin précis de la plante utilisée ainsi que de son pays d’origine. Il faut savoir que certains fournisseurs peu scrupuleux n’hésitent pas à ajouter des additifs synthétiques ou naturels afin d’améliorer le parfum et donc masquer une faible qualité olfactive.

Sur cette section critique pour acheter une bonne huile essentielle, la vigilance reste notre meilleure alliée au moment du choix, car cela rend possible l’obtention d’une huile essentielle de qualité qui apportera les bienfaits attendus.

Les risques liés à l’utilisation d’une huile essentielle de mauvaise qualité et comment les éviter

Si vous utilisez une huile essentielle de mauvaise qualité, les risques peuvent être nombreux. Effectivement, des additifs synthétiques, des solvants ou encore des pesticides peuvent se trouver dans l’huile et présenter un danger pour votre santé.

Certaines personnes sont plus sujettes que d’autres à ces dangers. Les femmes enceintes sont invitées à la prudence et doivent éviter de nombreuses huiles essentielles dangereuses pour le bébé telles que la menthe poivrée, le thym ou encore l’eucalyptus.

Choisissez avec soin votre fournisseur et assurez-vous qu’il possède une bonne réputation sur le marché. Privilégiez les marques reconnues plutôt que celles qui arborent fièrement « 100 % naturel » sans apporter aucune preuve palpable quant à leur authenticité.

Renseignez-vous sur les dosages conseillés. Certaines huiles essentielles ne doivent pas être utilisées pures mais diluées dans une autre substance comme de l’huile végétale par exemple afin d’éviter tout risque dermatologique.

Nous vous recommandons aussi de toujours lire attentivement les consignes avant utilisation. Ne jamais dépasser les doses prescrites est impératif pour garantir votre sécurité. La diffusion aérienne doit aussi se faire avec modération car elle peut occasionner des headaches voire même des migraines chez certaines personnes sensibles.

Si vous avez le moindre doute sur l’utilisation de votre huile essentielle ou si vous ressentez la moindre douleur ou gêne, il est impératif de consulter un médecin. Il pourra vous aider à identifier toute complication éventuelle causée par une utilisation inappropriée et décider avec vous des meilleurs remèdes à adopter dans ces cas-là.