Back
Image Alt

Taux moyen d’imposition, taux marginal, taux du prélèvement à la source : explication

Tout domaine comporte souvent des termes techniques qui lui sont propres. En matière de fiscalité, on entend souvent des mots sans nécessairement en comprendre le sens. Vous voulez savoir, par exemple, ce qu’est un taux d’imposition moyen ou un taux marginal ? Vous souhaitez savoir ce qu’est le taux d’imposition à la source ? Lisez la suite, nous vous donnons toutes les explications dans cet article.

Le taux moyen d’imposition

Le taux d’imposition moyen est un calcul de l’application des impôts résultant de la division du taux d’imposition par l’assiette fiscale. Ce taux est : calculé en divisant le taux d’imposition par la base d’imposition et en multipliant le résultat par 100. Il est exprimé en pourcentage, généralement avec deux décimales. On l’utilise pour calculer le paiement des impôts dans différents cas. Il s’agit, par exemple, des successions, l’impôt sur les sociétés, etc. Sa valeur exprime la charge fiscale d’un contribuable. C’est-à-dire le rapport entre le revenu du contribuable et les impôts qu’il doit payer.

A lire aussi : Béatrice Agenin : biographie de l'actrice, metteuse en scène et productrice de théâtre française

Comment le taux d’imposition moyen est calculé ?

Les étapes à suivre pour calculer le taux d’imposition moyen sont les suivantes : Les abattements correspondants sont : déduits de la base d’imposition. Avec cela, la base liquidable est obtenue. Sur la base liquidable, appliquez la taxe qui s’applique pour obtenir la quotité fiscale. La dette fiscale est : divisée par la base imposable. Le résultat est : multiplié par 100. La formule serait la suivante : (Taux d’imposition/base payable) x 100= Taux d’imposition moyen

Taux marginal

Lorsque l’on parle de taux marginal en économie, on fait référence au pourcentage le plus élevé d’un taux. On peut l’appliquer à un impôt tel que l’impôt sur le revenu des personnes physiques. Dans ce cas, il s’agirait de la tranche la plus élevée que paie un contribuable. En d’autres termes, il pourrait être : défini comme un impôt supplémentaire payé pour chaque euro supplémentaire reçu. L’impôt sur le revenu des personnes physiques est payé sur la base du revenu. Cela signifie que pour chaque euro supplémentaire gagné, on paie plus d’impôt. Les taux marginaux de l’impôt sur le revenu des personnes physiques signifient que plus vous gagnez, plus vous payez.

A découvrir également : Comment immobiliser une dent qui bouge ?

Exemple de calcul du taux marginal

Imaginons un contribuable qui a déclaré un revenu de 38 000 euros en 2019. Les 12 450 premiers euros sont : exonérés d’impôts. Pour les 25 550 euros restants, il paierait 24 % pour les premiers 7 750 euros (1 812 euros). Ensuite, 30 % pour les 15 500 euros suivants (4 650 euros) et 37 % pour les 2 300 euros restants (851 euros). Au total, vous paieriez un taux effectif (ou moyen) de 19,2 %. Cela vaut un total de 7 313 euros, la retenue à la source sur votre salaire. Le taux marginal (également appelé taux final) serait de 37 %.

Taux du prélèvement à la source

Une retenue à la source est une forme d’imposition par l’autorité administrative d’un pays. Cela lui permet de retenir un certain montant des revenus ou bénéfices sous la forme d’une perception anticipée de l’impôt. Ainsi, ce que fait le gouvernement, par l’intermédiaire du payeur, c’est de retenir une certaine somme auprès du contribuable. Ainsi, il pourra avancer les paiements à l’État. Le taux du prélèvement à la source est votre taux d’imposition. En d’autres termes, il détermine le pourcentage de votre revenu qui est : déduit à des fins fiscales. Les autorités fiscales déterminent votre taux de retenue sur la base de votre dernière déclaration fiscale.