Back
Image Alt

Comment décaler les heures de sommeil de bébé ?

Tout enfant (nourrisson) dès sa naissance, a besoin de tout le nécessaire pour bien croitre (alimentation, toilette, et beaucoup de sommeil). Ceci dit, pour une raison quelconque, il arrive que les parents d’un bébé décident à un moment, de modifier le rythme de sommeil de ce dernier. Les raisons de ce changement peuvent être professionnelles, sanitaires (parents ou enfant) ou éducationnelle. Hélas, ces parents ne s’y prennent pas tous de la manière convenable. Comment décaler donc les heures de sommeil de bébé ? Pour en savoir plus, lisez ce texte.

Procéder par décalage de 15 minutes à une heure de sommeil par jour

Le décalage des horaires de sommeil d’un enfant (bébé en particulier) est une opération délicate. Une raison qui justifie cet état de chose est : le voyage dans un pays étranger (possibilité de décalage horaire). De ce fait, il importe d’habituer l’enfant à de nouvelles heures de coucher en décalant celles auxquelles il est habitué. Cela épargnera de la peine aux parents et permettra à l’enfant de mieux profiter de ces journées. Pour procéder au décalage des heures de sommeil d’un bébé, la plus vieille méthode du monde est celle du décalage progressif de 15 minutes à une heure de temps. Ainsi, si l’heure habituelle de coucher du bébé est de 19h (par exemple), il faut essayer de le maintenir éveillé jusqu’à 19h15, 19h30’ ou 20h. L’exercice sera répété chaque jour, jusqu’à l’assimilation de l’organisme du tout-petit aux nouvelles heures.

Lire également : Quelle taille de cartable choisir ?

Gérer le décalage horaire de sommeil par des astuces

Lors du décalage horaire du sommeil d’un bébé, il revient aux parents de trouver des moyens de maintenir le cap, car la tâche s’annoncera compliquée. Généralement, le bébé aura les nerfs à fleur de peau, sera grognon, puisqu’il sera fatigué de supporter le décalage. Dans ce cas, il faudra mettre en place des astuces comme : procéder à un décalage horaire de son dîner pour faire accompagner celui du sommeil, apprendre au nourrisson à faire des siestes à des heures bien précises de la journée pour pouvoir mieux supporter la cadence du coucher du soir. Aussi, il est possible de redéfinir les séances de petits jeux et rigolages avec l’enfant pour l’obliger à mieux rester en éveil. Le résultat sera garanti. Le bébé pourra parfois être irrité et se mettra à crier, mais ce sera le prix à payer pour lui réapprendre les heures de sommeil. De toute évidence donc, l’opération sera ardue et les humeurs du bébé devront être gérées au maximum. Il faudrait veiller cependant, à ne pas en faire de trop.

Lire également : Est-ce que les maillots de bain se détendent ?