Back
Image Alt

Comment immobiliser une dent qui bouge ?

Quand on est enfant, avoir une dent qui bouge est tout à fait normal : il faut quand même que la dent de lait chute pour laisser place à la définitive. Par contre, chez l’adulte, une dent qui bouge est un indice à ne pas ignorer. Pour quelles raisons les dents bougent-elles ? Comment traiter ce problème ? Trouvez dans cet article, quelques conseils utiles pour immobiliser une dent qui bouge.

Une dent qui bouge : comment la reconnaître ?

Sous pression des doigts ou pendant le brossage, votre dent n’est plus ferme ? Si ce n’est pas une dent de lait, il peut s’agir d’un déchaussement dentaire. La dent qui bouge est une dent qui n’est pas bien tenue par la gencive. Elle peut être la conséquence d’une maladie bucco-dentaire qu’il va falloir traiter le plus tôt possible sous peine de voir la dent tomber. Quand elle bouge, la dent paraît plus longue et sa racine peut se retrouver au-dessus de la gencive qui se rétracte. Des saignements sont généralement observés pendant le brossage des dents. S’il s’agit d’une parodontie avancée, des poches infectées peuvent apparaître entre la surface de la racine dentaire et la gencive.

A lire en complément : Le casting de Pekin Express 2013

Quelles sont les causes d’une dent qui bouge ?

Pour une adulte, une dent qui bouge n’est pas sans raison. Vous pouvez remarquer une gêne lors du brossage ou lorsque vous utilisez un fil dentaire. Voici ci-dessous les causes principales d’une dent qui bouge.

Une maladie parodontale

En absence d’un brossage régulier des dents, les germes provenant des débris alimentaires génèrent des toxines. Celles-ci forment la plaque dentaire qui à son tour forme le tartre par calcification. Ce tartre, au cas où il ne serait pas évacué régulièrement, peut attaquer la gencive et entraîner une gingivite. Ainsi, la gencive est gonflée, rouge foncé puis saigne à moindre contact.

A lire en complément : Catherine Hiegel : biographie de l'actrice française

Le bruxisme

Le bruxisme n’est rien d’autre que le grincement des dents du bas contre celles du haut, sans mastication. Cette maladie a généralement lieu la nuit et cause l’usure des dents, ou même un déchaussement, la perte des tissus dentaires, ou bien une cassure de la dent.

Un traitement orthodontique très intense

Un traitement orthodontique intense et rapide sur une dent peut entraîner une fragilisation de la gencive. Cette trace cause donc une dent qui bouge.

Un brossage très vigoureux

Une mauvaise méthode de brossage ou bien l’usage d’une brosse à dents à poil dur peut fragiliser les dents et les gencives. Comme un traitement orthodontique, c’est la pression appliquée sur la dent et la traction qui causent le déchaussement dentaire.

Quelles solutions face à une dent qui bouge ?

Plusieurs solutions existent face à une dent qui bouge, surtout selon l’importance, mais aussi l’origine de cette mobilité. Cependant, peu importe la cause, un rdv chez les dentistes s’impose. Cela vous permet de ne pas risquer de causer la perte de la dent.

Traiter la pathologie parodontale auprès d’un dentiste spécialisé

Si votre dent qui bouge est due à une parodontale ou une gingivite, le traitement dépendra donc du stade d’inflammation. Il s’avère donc indispensable de se rendre auprès d’un dentiste spécialisé en parodontie. Il est généralement réalisé un traitement de désinfection de la bouche, suivi d’un nettoyage total des dents, des gencives et des racines. Cela permet d’éliminer toute présence de tartres et de bactéries de votre bouche : il s’agit du détartrage parodontal et du surfaçage radiculaire.

Traiter le bruxisme chez un psychologue plutôt qu’un dentiste

Le bruxisme ne se traite pas vraiment. L’usage d’orthèses (gouttières) pendant la nuit aide à éliminer les grincements des dents. Le traitement est généralement psychologique. Cette pathologie est connue pour être provoquée par le stress. Une consultation auprès d’un psychologue peut être conseillée pour traiter un bruxisme.

Remplacer une dent, un traitement tantôt nécessaire

Remplacer une dent, c’est ce qui peut arriver lorsque la prise en charge est trop tardive (ou que le traumatisme est très important). De nombreuses techniques existent heureusement pour remplacer une dent. Le pont dentaire peut être utilisé pour remplacer une ou plusieurs dents manquantes en liant de nouveau les deux dents saines adjacentes. Une pression est toutefois appliquée sur les dents saines. Une autre méthode de prosthodontie repose sur l’installation d’un implant à la place de la dent manquante. C’est une racine artificielle permettant d’accueillir une couronne. Pour finir, si plusieurs dents manquent et qu’aucune dent n’est capable de supporter un pont dentaire, une prothèse dentaire reste donc la meilleure solution.