Back
Image Alt

Comment assurer son local commercial ?

Si vous désirez lancer votre entreprise et lui donner un siège social, l’une des choses à faire est de lui trouver un local. Cependant, avant l’ouverture dudit local, vous devrez nécessairement l’assurer. Assurer son lieu de commerce permet de se prémunir de certains risques liés aux activités commerciales. Comment assurer alors son local de commerce ? Trouvez dans ce guide les astuces pour assurer votre local.

Trouver une société d’assurance adéquate

Il existe plusieurs sociétés d’assurance qui proposent des modes d’assurances pour les locaux commerciaux. Pour assurer votre local, au prime abord, vous devez rechercher une compagnie d’assurance qui propose des services correspondant à vos aspirations. Pour trouver une bonne entreprise d’assurance pour votre local commercial, vous devez faire une recherche approfondie sur le net. Celle-ci vous permettra de consulter les différentes offres disponibles afin de dénicher celle présentant des prestations correspondant à votre budget.

A lire en complément : Comment obtenir une assurance professionnelle ?

Vérifier les conditions du contrat

Lorsque vous consultez les différentes offres des sociétés d’assurance local commercial, vous devez analyser certains points essentiels avant de faire votre choix. Parmi ceux-ci, on retrouve les conditions du contrat d’assurance. Il vous faudra vérifier si le contrat proposé par la compagnie d’assurance prend en compte les dommages collatéraux causés aux tierces personnes. Ce type de garantie est fourni le plus souvent dans les contrats avec responsabilité civile professionnelle. Cependant, cette clause ne couvre généralement pas le local lui-même. Vous devez également vérifier si la couverture est totale, c’est-à-dire s’il s’agit d’un contrat d’assurance local tous risques. Le contrat d’assurance local pro tous risques présente des garanties qui permettent d’être à l’abri en cas de sinistre. Ce type de clause devra vous garantir aussi bien le mobilier que vos marchandises. Bref, tout ce dont vous disposez ayant rapport avec le local doit être pris en compte dans cette option. Cela vous permettra de bénéficier de remboursement au cas où le pire viendrait à se produire.

Opter pour des garanties spéciales

Avant d’opter pour une assurance, vous devez veiller à ce que certaines garanties spéciales soient prises en compte dans votre contrat. Il existe des garanties spéciales supplémentaires telles que les garanties vols ou encore les garanties intempéries. Si votre local d’entreprise se retrouve dans une zone à risques, où les braquages et les vols sont fréquents, il vous faudra une garantie spéciale vol. De même, vous devez veiller à ce que l’option de garantie pour les intempéries de tout genre soit prise en compte dans le contrat. Cette dernière vous permettra d’obtenir une indemnisation en cas d’incendie, de tempête destructrice ou de tout autre phénomène imprévisible. Acquérir un local revient très cher. Il est donc important de veiller à ce que toutes ces conditions soient incluses dans votre contrat avant de souscrire une assurance local commercial.

A lire en complément : Opération marketing : comment relancer l’image de l’entreprise ?

Effectuer une évaluation précise de la valeur de son local commercial

Pour souscrire une assurance pour son local commercial, pensez à bien évaluer sa valeur. Effectivement, la prime d’assurance dépend du montant assuré et donc de la valeur estimée du bien immobilier.

Plusieurs éléments doivent être pris en compte lors de l’évaluation de la valeur du local commercial. Le prix au mètre carré dans le quartier où se situe le bien peut donner une idée générale du montant que pourrait atteindre un tel bien sur le marché immobilier.

Il faut prendre en compte les caractéristiques propres à chaque local commercial : superficie, état général et spécificités techniques (présence d’un système de climatisation ou chauffage particulier, par exemple). Tous ces éléments influencent considérablement la valeur marchande du bien.

Pensez également aux biens meubles contenus dans le local (matériels informatiques, mobiliers…) ainsi qu’aux stocks éventuels afin de ne pas minimiser leur coût réel en cas de sinistre.

Il est indispensable pour l’entreprise exploitante ou propriétaire qui souhaite souscrire une assurance pour son local commercial d’être transparente quant aux activités exercées dans ce dernier. Les risques inhérents à certains types de commerce peuvent impacter négativement l’évaluation faite par l’assureur et augmenter significativement les primes versées.

Effectuer une estimation réaliste permet non seulement au propriétaire ou locataire occupant des lieux commerciaux, mais aussi à son assureur d’avoir une connaissance claire concernant les termes requis pour proposer des garanties satisfaisantes.

Prévoir des mesures de sécurité pour réduire les risques de sinistre

Lorsque vous souscrivez une assurance pour votre local commercial, il faut rappeler que le respect des normes et réglementations en vigueur pour chaque activité est primordial. Dans le cas où un incident surviendrait et qu’il serait avéré que les mesures de sécurité n’ont pas été correctement mises en place ou respectées, l’assureur pourrait refuser d’intervenir dans la prise en charge du sinistre.

Penser à la sécurité avant tout permet aux entreprises propriétaires ou locataires occupant des lieux commerciaux de mieux protéger leur environnement professionnel et d’avoir une assurance adaptée à leurs besoins.