Back
Image Alt
Catherine Hiegel biographie de l'actrice française

Catherine Hiegel : biographie de l’actrice française

Catherine Hiegel, a vu le jour le 10 décembre 1946 dans la ville de Montreuil. Elle est une célèbre actrice française et ancienne enseignante au Conservatoire national supérieur d’art dramatique. Hiegel a occupé le poste de sociétaire de la Comédie-Française en janvier 1976, puis est nommée doyenne en mai 2008. Elle finît par devenir sociétaire honoraire en janvier 2010. Si vous souhaitez en savoir davantage sur la vie de cette célébrité, alors ce guide est fait pour vous.

Biographie

Catherine est la fille du grand Pierre Hiegel qui était animateur, producteur, critique musical, etc. il était également directeur artistique au niveau de certaines maisons de disques. Sa mère est Jacqueline Bellemare (1919-1995) et est la sœur du regretté compteur Pierre Bellemare. À seulement dix ans, la petite Catherine participe à une pièce de théâtre ‘‘Cosette’’ qui est une adaptation des Misérables de Victor Hugo. Son père y incarne le personnage de Jean Valjean. Elle a même chanté avec l’artiste André Claveau sur le tube ‘‘Viens danser avec papa’’. Sous les encouragements de son père, Catherine arrête ses études afin de se consacrer à sa passion. En ce sens, elle a eu comme professeurs Jacques Charon et Raymond Girard et fait ses débuts au sein du théâtre des Bouffes-Parisiens avec la pièce Fleur de cactus, en compagnie de Sophie Desmarets et de Jean Poiret. Elle est admise au Conservatoire national supérieur d’art dramatique dans les classes de Lise Delamare et de Jean Marchat. Elle suit les cours dispensés par Jean-Laurent Cochet avant d’intégrer la Comédie-Française en 1969.

A voir aussi : Que vaut la pièce d'or 20 UD actuellement ?

Catherine Hiegel : une grande figure du théâtre

Catherine fait partie de cette catégorie de femmes qui nous marque quand on la voit dans une pièce de théâtre ou dans un film. Pas seulement à cause de son physique particulier et sa voix rauque qui est la conséquence de plus d’une cinquantaine d’années de tabagisme, mais plutôt grâce à son jeu d’actrice qui est tout simplement parfait. À ce propos, elle a reçu en 2011 la distinction de la meilleure comédienne pour la pièce La Mère. Étant donné que l’actrice de 75 ans est encore aujourd’hui très appréciée, elle a fait son grand retour sur la scène en septembre 2020 avec la pièce de théâtre baptisée ‘‘Avant la retraite’’. Hiegel biographie de l'actrice française Nommée doyenne de la Comédie-Française en 2008 suite à la mort de Christine Fersen, après avoir occupé cette fonction pendant plusieurs années, Hiegel s’est retirée du monde cinématographique en décembre 2009. Un souvenir qui reste très douloureux comme elle l’a confessé durant une interview accordée à l’Obs, dans le numéro du 23 juillet 2020. C’est avec le cœur lourd qu’elle déclare que remettre les pieds dans une maison d’enfance et y retrouver des odeurs familières a été une épreuve très éprouvante pour elle. Elle ajoute avoir ressenti une grande injustice au moment de sa retraite, et que la blessure est toujours présente. Catherine a confié également que lorsqu’elle passe devant le Palais-Royal, elle ressent une certaine nostalgie en regardant la fenêtre de son ancienne loge. Elle avait conclu en disant que les souvenirs ne s’effacent pas du jour au lendemain car ils lui rappellent quarante ans de carrière qu’elle va continuer à chérir.

Qui est le mari de Catherine Hiegel ?

Côté vie amoureuse, celle qui est aussi à l’affiche de films tels que La vie est un long fleuve tranquille (où elle interprète le rôle d’une infirmière vengeresse du nom de Josette) ou Gazon maudit, confesse avoir fréquenté plusieurs hommes. Mais pour des raisons personnelles, elle n’a jamais voulu s’engager dans une relation sérieuse, c’est-à-dire dans un mariage. Hiegel déclare à ce sujet qu’elle a vraiment aimé des hommes, et a même partagé plusieurs années de sa vie avec certains. Elle ajoute qu’on lui a même demandé sa main, mais qu’elle n’a jamais vu l’intérêt de se marier. Catherine confie ainsi avoir vécu dans le péché tout au long de sa vie, mais que cela ne l’a pas empêché de connaître le bonheur d’être maman et grand-mère. Parmi ses anciens amours, nous avons Richard Berry avec qui elle a eu une fille, Coline qui a actuellement 46 ans. Très à l’aise avec son physique, et ce, en dépit des nombreuses années qui passent, l’ancienne actrice dit n’avoir jamais eu recours à la chirurgie plastique. Elle déclare en effet qu’elle n’a modifié aucune partie de son corps et que ce sont souvent les actrices du grand écran qui ont recours à ce genre d’opération.

A lire également : Verisure : comment fonctionne-t-elle sans abonnement ?

Les rôles marquants de Catherine Hiegel au cinéma et à la télévision

Catherine Hiegel a aussi laissé sa marque dans le monde du cinéma et de la télévision. Au fil des ans, elle a joué dans plusieurs productions notables.

Au cinéma, Catherine Hiegel est apparue dans des films tels que ‘L’effrontée’ (1985) de Claude Miller, ‘La passion Béatrice’ (1987) de Bertrand Tavernier ou encore ‘Le ventre de Juliette’ (2003) de Martin Provost. Elle a aussi travaillé avec Patrice Leconte (‘Tango’, 1993), Régis Wargnier (‘Une femme française’, 1995) ou plus récemment Cédric Klapisch (‘Deux moi’, 2019).

À la télévision, Catherine Hiegel a été très active depuis les années 80. On l’a vue notamment dans des séries comme ‘Les enquêtes du commissaire Maigret’ (dans le rôle d’Hélène Langevin), ‘Le juge est une femme’, mais aussi dans plusieurs unitaires et téléfilms tels que ‘Un coeur en hiver’ réalisé par Claude Sautet en 1992.

Mais c’est probablement son rôle à la tête du Théâtre National Populaire qui restera l’un des moments forts de sa carrière sur scène. Effectivement, nommée directrice du TNP en janvier 2020 après avoir été administratrice générale pendant près d’une décennie, Catherine Hiegel avait pour mission ambitieuse d’en faire un lieu culturel majeur en France. Malheureusement pour elle et pour le théâtre national qu’elle dirigeait alors depuis seulement quelques mois, cette nomination aura été écourtée par les événements sanitaires liés à la pandémie de Covid-19.

Les récompenses et distinctions de Catherine Hiegel dans le monde du théâtre

Le talent incontestable de Catherine Hiegel a été récompensé à maintes reprises tout au long de sa carrière. Elle a effectivement remporté plusieurs prix et distinctions pour ses performances sur scène.

Sa première grande distinction est venue en 1979, lorsqu’elle a remporté le Prix Gérard Philipe, qui récompense chaque année un jeune acteur ou une jeune actrice français(e) prometteur(euse). Cette récompense lui a permis d’intégrer la troupe du Théâtre national populaire dirigée alors par Jean Vilar.

Depuis lors, Catherine Hiegel n’a cessé de briller sur les planches. Elle a ainsi remporté le Molière de la meilleure comédienne dans un second rôle en 1995 pour sa performance dans ‘L’Importance d’être Constant’, mise en scène par Peter Brook. En 2010, elle était à nouveau nommée aux Molières pour son interprétation remarquable dans ‘Les Fausses Confidences’ de Marivaux sous la direction de Luc Bondy.

Plusieurs autres distinctions sont venues saluer l’excellence des prestations de Catherine Hiegel. En 2008, elle se voyait décerner les insignes d’honneur autrichiennes pour son travail au théâtre et l’année suivante c’était le tour du Grand Prix National du Théâtre qui couronnait sa carrière artistique exceptionnelle.

De tous ces honneurs qu’elle aura su mériter tout au long d’une carrière exemplaire s’étalant sur plus de quatre décennies maintenant, rien ne peut égaler la reconnaissance que lui porte son public et ses pairs. À travers toutes les performances qu’elle a livrées, Catherine Hiegel est devenue un symbole du théâtre français, même si elle continue à dire humblement qu’il y a toujours plus à apprendre et à expérimenter sur scène.