Back
Image Alt

Quel premier investissement immobilier choisir pour rentabiliser ?

Faire son premier pas dans le monde de l’investissement est une étape cruciale qui requiert une étude minutieuse. Si vous souhaitez vous lancer dans l’investissement immobilier pour diversifier votre patrimoine ou vous offrir un revenu complémentaire, la rigueur et les meilleures stratégies doivent être les maitres mots de votre organisation. Pour vous aider dans cette précieuse décision, voici quelques conseils importants.

Mettre en place la stratégie de votre premier investissement immobilier

Avant de vous lancer dans vos idées de choix du bien objet d’investissement, vous devez définir vos objectifs. Il faudra établir une feuille de route claire et déterminer les raisons qui sous-tendent votre orientation vers l’immobilier. Envisagez-vous d’acheter un bien immobilier à mettre en location sur une longue durée puis profiter des revenus dans le futur ? Souhaitez-vous plutôt acquérir le bien et le louer puis en faire votre résidence principale dans l’avenir ? Quoi qu’il en soit, votre stratégie d’investissement devra prendre en compte votre objectif. Vous pouvez ensuite vous renseigner sur le lieu du logement à choisir. Entre une petite commune de montagne, une grande agglomération et une région assez dynamisée par le tourisme, l’attractivité comme les tarifs diffèrent. Pour un tout premier investissement, il est capital de penser sécurité et de prendre des précautions. À juste titre, nous vous conseillons de vous tourner vers une ville étudiante, une grande agglomération ou encore une commune avec un fort dynamisme démographique et économique.

Lire également : Comment se porter garant pour une location ?

Investir dans une petite ou grande surface, du neuf ou de l’ancien

L’atout de l’immobilier réside dans ses conditions d’accessibilité. Il est en effet possible de vous procurer un bien immobilier grâce à un crédit. Ce qui vous permet de profiter de l’effet de levier. Un studio, une petite habitation de ville, un meuble de rapport, un T2… Plusieurs choix s’offrent à vous, quelle que soit la région. N’hésitez pas à choisir également entre le neuf et l’ancien. La diversité des options dans le secteur en fait une solution optimale et pratique pour tous les ménages. Par ailleurs, le régime fiscal applicable reste un paramètre déterminant dans la sélection du bien immobilier.

Opter pour un parking

Entre la réduction des revenus réguliers, des charges d’entretien et un coût d’investissement limité, investir dans une place de parking est une option économique pour un investisseur débutant. Si les revenus mensuels risquent d’être moins importants, la rentabilité locative brute quant à elle sera appréciable, car elle se loge généralement entre 5 et 10 %.

A voir aussi : Quel taux pour un rachat de crédit immobilier ?

Miser sur un bien immobilier neuf pour défiscaliser

Contrairement à la pensée commune, le neuf est bien accessible à tout investisseur débutant. En effet, l’État propose souvent des dispositifs fiscaux permettant aux acheteurs de réduire le coût d’acquisition à l’instar de la Loi Pinel. Cette aide offre par exemple une réduction d’impôt sur le revenu de près de 21 % du coût d’acquisition. En échange, vous vous engagez à louer le bien sur une période de 9 mois au moins.

Nos conseils pour bien choisir votre bien immobilier

Si vous désirez investir dans un bien immobilier à moyen terme dans l’optique de l’occuper dans quelques années plus tard ou encore de l’attribuer à l’un de vos enfants, il faudra opérer le choix de votre investissement en tenant compte de vos besoins et de vos préférences. Quant à un investissement longue durée entrepris dans le but d’assurer une rente, votre analyse doit être plus profonde. Vous devez commencer par déterminer avant tout le type de locataire à cibler pour un meilleur rendement. En effet, pour les étudiants, votre investissement immobilier visera principalement des petits logements ou studios proches d’un campus ou encore en centre-ville. Par contre, avec une famille, un vaste appartement ou une maison avec des activités commerciales à proximité des écoles et crèches sont à privilégier. Le secteur immobilier intègre de nombreuses notions et reste risqué. Il serait donc judicieux de faire une étude du marché local avant de vous lancer. Surtout, veillez à investir dans un bien porteur pour éviter une chute de la valeur de votre logement au fil des années.