Back
Image Alt

Comment activer son électricité ?

Avez-vous des soucis d’électricité et il vous a été recommandé d’activer l’électricité de votre logement ? Cela revient généralement lors d’emménagement dans un nouveau logement et ça s’avère indispensable pour bénéficier de l’énergie électrique. Quelles démarches faut-il mener pour activer l’électricité de son logement ? Découvrez dans les lignes qui suivent la procédure.

Étape 1 : faire une demande

Pour l’activation d’électricité ou la mise en marche d’électricité, vous devez faire une demande en souscrivant une offre chez un fournisseur d’énergie. À cet effet, la principale entreprise en fourniture d’énergie électrique en France est le groupe EDF (Électricité de France). Vous pouvez faire la demande auprès de cette structure ou auprès de l’un de leurs concurrents. Cette demande d’activation d’électricité doit être anticipée au minimum 15 jours avant l’emménagement dans votre nouveau logement. Ainsi, votre logement sera alimenté en énergie électrique avant que vous ne l’intégriez. La demande peut se faire de plusieurs façons. Elle peut être faite par téléphone ou en ligne.

A lire aussi : Comment améliorer l'isolation phonique de ses fenêtres grâce à des isolants phoniques

La demande d’activation d’électricité par téléphone

La demande d’activation d’électricité par téléphone est la façon idéale, quel que soit le fournisseur choisi. En effet, par téléphone, votre demande est immédiatement enregistrée contrairement à une demande en ligne qui peut prendre du temps du fait des formulaires à remplir. Pour demander l’activation de votre compteur d’électricité par téléphone, il vous suffit de contacter votre fournisseur aux heures ouvrables sur leur numéro téléphonique et de souscrire à l’un de leurs contrats d’électricité pour logement. Pour la mise en service de votre compteur par téléphone ou en ligne, vous aurez besoin des informations suivantes :

  • vos coordonnées personnelles ;
  • le numéro de point de livraison ou le numéro matricule du compteur de votre logement ;
  • le relevé d’index de consommation ;
  • votre RIB pour le payement par prélèvement bancaire.

Après l’enregistrement de votre demande, votre fournisseur prend contact avec le gestionnaire de réseau ENEDIS. Il s’agit de l’ex ERDF qui à son tour fait intervenir un technicien pour l’activation de votre ligne électrique.

A voir aussi : Comment adoucir du linge rêche ?

La demande d’activation d’électricité en ligne

Pour faire votre souscription d’un contrat d’électricité en ligne, il vous suffit de vous rendre sur le site internet de votre fournisseur. Une fois sur le site, vous serez appelé à renseigner un questionnaire que vous validez par la suite. Le reste des instructions vous seront données.

Étape 2 : résilier son ancien contrat d’électricité

En amont à la demande d’activation d’électricité dans votre nouveau logement, vous devez aussi faire la demande de résiliation de votre contrat lié à l’ancienne résidence. C’est-à-dire le logement que vous êtes en train de quitter. Cela vous permet d’éviter de payer deux factures d’énergie à la fois. Vous devez aussi relever le compteur au moment de la réalisation de l’état des lieux lors de la sortie du logement.

Étape 3 : attendre l’activation de l’électricité

Après avoir fait votre demande en bonne et due forme selon l’une des possibilités, attendez la transmission de votre demande de mise en service de compteur. Cette demande sera envoyée au gestionnaire de réseau Enedis par votre fournisseur. Ensuite, une date d’intervention sera convenue pour que le technicien du réseau Enedis fasse l’activation de votre compteur. Si vous disposez d’un nouveau compteur Linky, l’activation du compteur peut se faire à distance. N’oubliez pas de prévoir aussi les frais d’activation d’électricité.

Les types d’activation d’électricité

Il existe 4 principaux types d’activation d’électricité chez EDF ainsi que chez les autres fournisseurs d’énergie électrique. Il s’agit de :

  • la première mise en service ;
  • la mise en service standard ;
  • la mise en service express ;
  • et de la mise en service urgente.

Le délai d’activation de l’électricité varie en fonction de chaque type de mise en service, de même que les frais d’ouverture de compteur. Le type de compteur électrique influe aussi sur les prix d’activation.

La première mise en service

Elle concerne les logements neufs qui n’ont jamais été raccordés au réseau électrique. Pour ce type d’activation d’électricité, vous allez plutôt faire une demande de raccordement de votre habitation au réseau de distribution publique. La demande sera directement adressée à ENEDIS.

La mise en service standard

Elle peut se faire dans un délai de 5 jours en fonction de la saison de déménagement. C’est pour ne pas avoir de surprise désagréable qu’il faut faire sa demande au moins 15 jours à l’avance.

La mise en service express

Vous pouvez demander ce type de mise en service lorsque vous emménagez dans un logement dont l’électricité a été coupée.

La mise en service urgente

Comme son nom l’indique déjà, vous pouvez demander ce type d’activation dans les cas d’urgence. En dépensant un peu plus, vous pouvez bénéficier de l’intervention d’un technicien sous les 24 heures.

Les documents nécessaires pour faire une demande d’activation d’électricité

Maintenant que nous avons vu les différentes méthodes pour activer son électricité, vous devez savoir quels sont les documents nécessaires à fournir pour faire une demande d’activation. Effectivement, selon votre situation et la nature des travaux que vous avez effectués ou allez effectuer dans votre logement, certains papiers peuvent être requis.

Si vous emménagez dans un nouveau logement qui n’a jamais été habité auparavant, il faudra généralement fournir le permis de construire ainsi que le certificat de conformité délivré par la mairie. Dans le cas où ces deux documents ne seraient pas disponibles, une attestation sur l’honneur peut être demandée.

Dans le cadre d’une rénovation ou d’une extension de maison, les documents à fournir varient en fonction des travaux réalisés. Si vous avez modifié l’installation électrique existante comme remplacer des câbles électriques ou ajouter des prises murales supplémentaires notamment, il faudra joindre au dossier technique fourni à ERDF (aujourd’hui ENEDIS), un schéma électrique précisant tous les éléments ajoutés/modifiés ainsi qu’un diagnostic électrique signé par un professionnel habilité attestant la sécurité et la fiabilité du nouvel équipement installé.

Si vous êtes locataire et souhaitez mettre le compteur EDF/ENEDIS à votre nom sans avoir besoin de réaliser aucun travaux chez vous, il vous suffit simplement de transmettre vos informations personnelles telles que nom, prénom, adresse complète, numéro PDL (Point De Livraison) présent sur la facture du propriétaire actuel, etc. à ENEDIS via leur site internet ou leur numéro de téléphone dédié. En revanche, si vous êtes en train d’effectuer des travaux d’électricité dans la maison que vous louez, le propriétaire devra fournir une autorisation écrite pour que les modifications soient effectuées sur son bien.

Vous devez noter que ces documents peuvent varier d’une situation à l’autre et que vous devez vous renseigner auprès d’un professionnel du secteur tel qu’un électricien ou un conseiller EDF/ENEDIS afin de connaître précisément les pièces à fournir.

Il est nécessaire de s’assurer au préalable des différents documents requis pour faire la demande d’activation électrique. Cela permettra ainsi aux professionnels concernés (l’électricien intervenant chez vous et ENEDIS) de réaliser leurs interventions en toute sécurité et conformité avec la législation actuelle.

Les délais d’activation de l’électricité selon les fournisseurs et les régions

Maintenant que vous savez comment activer votre électricité, vous devez comprendre les délais d’activation selon les fournisseurs et les régions. Effectivement, ces délais peuvent varier en fonction du lieu où se trouve votre logement ainsi que des prestataires choisis pour la mise en service.

Il faut savoir que le délai légal minimum pour l’activation de l’électricité est d’une semaine, mais cela peut prendre plus de temps selon différents facteurs tels que la présence ou non du compteur électrique et la disponibilité des techniciens chargés de réaliser l’intervention.

En ce qui concerne les fournisseurs historiques comme EDF, le délai moyen constaté pour une activation standard se situe entre 5 et 10 jours ouvrés. Si vous avez besoin d’une activation express (moins de 48h), cela peut être possible moyennant un supplément tarifaire généralement compris entre 50€ et 150€ selon les situations.

Pour ce qui est des nouveaux entrants sur le marché tels que Direct Energie ou encore Engie (ex GDF Suez), leurs délais sont souvent plus rapides grâce à leur organisation interne optimisée, mais ils ne garantissent pas toujours une intervention sous 24/48h en raison notamment du volume croissant de demandeurs.

Sachez qu’il existe aussi des différenciations régionales quant aux conditions d’accès au réseau électrique ainsi qu’à son raccordement effectif. Par exemple, dans certaines zones isolées géographiquement avec peu de voisins proches comme dans certains départements français d’outre-mer, le raccordement électrique peut prendre plusieurs semaines voire mois en raison du temps nécessaire à la réalisation des travaux nécessaires pour créer une ligne ou installer un transformateur. Vous devez vous y prendre suffisamment à l’avance afin que la mise en service soit effectuée dans les meilleures conditions possibles et éviter toutes mauvaises surprises lors du déménagement ou de l’eménagement dans votre nouveau logement.